Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Live auction monnaies billets cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_249364 - JEAN II COMNÈNE Aspron trachy (scyphate)

JEAN II COMNÈNE Aspron trachy (scyphate)
Prix : 45.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Aspron trachy (scyphate) 
Date c. 1118-1143 
Nom de l'atelier/ville : Constantinople 
Métal : billon 
Diamètre : 29,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 3,01  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un petit flan irrégulier, fortrement bombé. Usure très importante au droit, lisible et identifiable. Frappe un peu faible au revers. Patine noire 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : IC - XC .
Description avers : Buste du Christ de face, la tête coiffé d’un nimbe crucigère, vêtu du pallium et du colombium, tenant les Évangiles ; double grènetis .
Traduction avers : (Jésus Christ) .
Description revers : Buste de Jean II barbu, couronné avec pendilia, vêtu du loros de face, tenant la croix patriarcale de la main droite et le globe crucigère bouleté de la main gauche .
Légende revers : [Iw/ DES/PO] .
Traduction revers : (Jean despote) .
Poids excessivement léger. Vêtement richement décoré. Pendilia aux extrémités bouletées. Cinq globules au plastron
Jean II Comnène reprend les thèmes monétaires de son père après la réforme de 1092. Pour l’Aspron trachy, nous trouvons successivement des monnaies d’électrum, d’argent, surtout de billon, voire de cuivre argenté.

JEAN II COMNÈNE

(15/08/1118 - 8/041143)

Jean II, fils aîné d'Alexis Comnène lui succéda sur le trône de Byzance le 15 août 1118 malgré l'opposition de sa sœur Anne. Son règne marque un retour de l'empire sur la scène internationale. Antioche fut reprise tandis que la politique balkanique de Jean II lui permettait de remporter diplomatique sur le Serbes. Il s'allia à l'empereur du Saint-Empire Romain germanique afin de contrebalancer la puissance grandissante des Normands en Italie du Sud et en Sicile. Sur le plan intérieur, il essaya de réduire les avantages commerciaux des Vénitiens accordés par son père, Alexis. Après vingt cinq ans de règne, il mourut dans un accident de chasse.