Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fwo_153956 - ITALIE - ROYAUME D'ITALIE - NAPOLÉON Ier 40 Lire Napoléon Empereur et Roi d’Italie, 2e type à la tranche en creux, variété avec les pointes des hallebardes 1814 Milan - M TTB+

ITALIE - ROYAUME D ITALIE - NAPOLÉON Ier 40 Lire Napoléon Empereur et Roi d’Italie, 2e type à la tranche en creux, variété avec les pointes des hallebardes 1814 Milan - M TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 415.00 €
Type : 40 Lire Napoléon Empereur et Roi d’Italie, 2e type à la tranche en creux, variété avec les pointes des hallebardes 
Date 1814 
Nom de l'atelier/ville : Milan - M 
Quantité frappée : 264018 
Métal : or 
Titre en millième : 900  ‰
Diamètre : 26  mm
Poids : 12,90  g.
Tranche : inscrite en creux 
Avers
Revers
Commentaire
Historique

ITALIE - ROYAUME D'ITALIE - NAPOLÉON Ier

(18/03/1805-11/04/1814)

Napoléon Ier accepte la couronne d'Italie le 17 mars 1805. Après une entrée triomphale à Milan le 8 mai 1805, Joséphine et lui sont couronnés le 26 mai par le cardinal Caprara. Comme à Paris quelques mois plus tôt, Napoléon se couronne lui-même en s'écriant : "Dieu me l'a donnée, gare à qui la touche". Cette exclamation va devenir la devise de l'Ordre de la Couronne de Fer (cf. JETONS IV, pp.III-V). L'Empereur nomme son beau-fils, le prince Eugène de Beauharnais, vice-roi d'Italie et quitte Milan le 10 juin 1805. Il rentre à Paris le 1er août pour rejoindre le camp de Boulogne. Le sort de l'Italie est désormais lié à celui de la France pendant neuf ans. Début janvier 1814, la défection de Murat, et son alliance avec les Autrichiens puis avec les Anglais dans le but de conserver son royaume de Naples, fait perdre l'Italie. Le prince Eugène, malgré une défense héroïque, ne peut pas empêcher l'effondrement du royaume après que Mantoue soit tombée. Le 6 avril 1814, Napoléon abdique.