Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v26_1721 - ITALIE - RÉPUBLIQUE DE VENISE 5 lires 1848 Venise TTB

ITALIE - RÉPUBLIQUE DE VENISE 5 lires 1848 Venise TTB
MONNAIES 26 (2006)
Prix de départ : 300.00 €
Estimation : 400.00 €
Prix réalisé : 378.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 515.00 €
Type : 5 lires 
Date: 1848 
Nom de l'atelier/ville : Venise 
Quantité frappée : 10892 
Métal : argent 
Titre en millième : 900  ‰
Diamètre : 38  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 24,71  g.
Tranche : inscrite en creux * DIO PREMIERA LA COSTANZA (Dieu récompensera la constance) 
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Monnaie ayant été anciennement nettoyée et recouverte d’une nouvelle patine. Usure régulière de circulation et traces de manipulation. Un coup sur la tranche un peu avant deux heures au droit 
Référence ouvrage:  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : INDIPENDENZA ITALIANA/ VENEZIA .
Description avers : Lion ailé et auréolé à gauche, la patte avant droite posée sur deux tablettes inscrites "PAX/TIBI/MAR/CE // EVAN/GELI/STA/MEVS" et appuyé sur un autel sur lequel est inscrite sur deux lignes la légende XI/ AGOSTO// MDCCCXLVIII ; sous l’autel VENEZIA .
Traduction avers : (Indépendance italienne/ Venise) .
Titulature revers : ALLEANZA DEI POPOLI LIBERI/ * 1848 * .
Description revers : 5 / LIRE en deux lignes, au centre d’une couronne composée de deux branches de chêne .
Traduction revers : (Alliance des peuples libérés) .

ITALIE - RÉPUBLIQUE DE VENISE

(1848)

Les conquêtes napoléoniennes et la guerre contre l'Autriche mettent fin à la République de Venise : le 12 mai 1797, Napoléon obtient la reddition du gouvernement vénitien et, au traité de Campo-Formio, la France abandonne Venise à l'Autriche qu'elle va occuper jusqu'en 1866, même si en 1848 va être créée une république éphémère (de mars à août 1848) sous l'égide de Daniel Manin.