Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_375675 - ISAAC Ier COMNÈNE Aspron trachy (scyphate)

ISAAC Ier COMNÈNE Aspron trachy (scyphate)
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 350.00 €
Type : Aspron trachy (scyphate) 
Date c 1184-1191 
Nom de l'atelier/ville : Nicosie, Chypre 
Métal : billon 
Diamètre : 28,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 4,28  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan bien centré et irrégulier, de haut relief, bien venu à la frappe. Jolie patine marron foncé 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : La Vierge Marie nimbée trônant de face vêtue du pallium et du maphorium .
Légende avers : MQ - QU .
Titulature revers : [ICAAKIOC] .
Description revers : Isaac debout à gauche, vêtu du divitision et de la chlamyde, tenant de la main droite l’akakia et saint Georges nimbé debout à droite, vêtu militairement, tenant l’épée de la main gauche et tenant ensemble une longue croix patriarcale .
C’est la première fois que nous proposons ce type qui semble beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux
Ce type est attribué traditionnellement à l’atelier de Nicosie, mais d’autres ateliers chypriotes peuvent avoir fonctionné et frappé ce type de monnaies.

ISAAC Ier COMNÈNE

(1184-1191)

Apparenté à la famille Comnène, petit-neveu de Manuel Ier (1143-1180), il se révolta contre la tutelle d'Andronicus Ier (1183-1185) et se créa un royaume dans l'île de Chypre qu'il conserva pendant sept ans jusqu'à ce que Richard Ier Cœur de Lion (1189-1199) roi d'Angleterre lors de la troisième croisade ne s'empare de l'île pour le compte des Croisés. Issac termina sa vie prisonnier tandis que Chypre était offert par le souverain anglais au roi déchu de Jérusalem.

Articles connexes