Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v49_0246 - IONIE - ÎLES D'IONIE - CHIOS Diassaria TB+/TTB+

IONIE - ÎLES D IONIE - CHIOS Diassaria TB+/TTB+
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 280.00 €
Estimation : 450.00 €
Prix réalisé : 280.00 €
Type : Diassaria 
Date : c. 161-235 
Nom de l'atelier/ville : Ionie, Chios 
Métal : cuivre 
Diamètre : 28,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 10,36  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan très large, parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Droit bien venu à la frappe à l’usure importante, parfaitement lisible et identifiable. Très beau revers de style fin bien venu à la frappe. Jolie patine vert olive, granuleuse au droite 
Référence ouvrage : Laffaille-  - Cop.-  - Aulock-  - GIC.4960 var.  - BMC.120 
Pedigree : Cet exemplaire provient du stock de CGB (1998) 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : Anépigraphe .
Description avers : Sphinx assis à gauche, les ailes repliées, levant la patte gauche au-dessus d’une proue de navire ; grènetis circulaire .
Légende avers : DUO/ ASSA-RIA .
Traduction avers : (deux assaria) .
Description revers : Apollon Medicus nu, le manteau sur l’épaule debout de face, légèrement fléchi, s’appuyant de sa main gauche sur un bâton ; à ses pieds à gauche, un casque sur le sol ; grènetis circulaire .
Légende revers : CI-WN// EPI ARC PR- EUMOUDIS .
Traduction revers : (de Chios/du magistrat archonte) .
La pièce de deux assaria correspond à l’obole .

IONIE - ÎLES D'IONIE - CHIOS

(Ier - IIIe siècle après J.-C.)

Sylla rendit son autonomie en 84 avant J.-C. La ville récupéra aussi le droit de frapper monnaies. Elle traversa la période des guerres civiles ballotée entre Pompéiens et Césariens, puis ensuite la cité échut à Marc Antoine. Sous l'Empire, aucune monnaie ne présente le portrait de l'empereur. La cité connut une forte expansion commerciale jusqu'au IIIe siècle après J.-C.

Articles connexes