Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v18_0776 - HÉRACLIUS, HÉRACLIUS CONSTANTIN et MARTINE Demi-silique

HÉRACLIUS, HÉRACLIUS CONSTANTIN et MARTINE Demi-silique
MONNAIES 18 (2003)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 220.00 €
Prix réalisé : 190.00 €
Nombres d'offres : 8
Offre maximum : 255.00 €
Type : Demi-silique 
Date 614-626 
Nom de l'atelier/ville : Carthage 
Métal : argent 
Titre en millième : + 900  ‰
Diamètre : 12  mm
Axe des coins : 11  h.
Poids : 0,69  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Très beaux portraits. Exemplaire sur un flan parfaitement centré avec une patine de médaillier à reflets bleutés et irisés 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  -  - 
Pedigree : Cet exemplaire fut échangé à Tunis en 1908. Cet exemplaire provient de MONNAIES XI, 21 janvier 2002, n° 550 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : D N ERAC-LIO PP AV .
Description avers : Buste imberbe couronné d'Héraclius de face avec pendilia, vêtu de la chlamyde .
Traduction avers : “Domini Nostei Heraclio Perpetui Augusti”, (À notre seigneur Héraclius perpétuel auguste) .
Titulature revers : Anépigraphe .
Description revers : Bustes d'Héraclius Constantin à gauche et de Martine à droite, couronnés ; Héraclius fils porte la chlamyde, Martine une robe ; au milieu au-dessus, une croisette .
Pour l'atelier de Carthage, il y a trois types de siliques frappées entre 610 et 626, voire 641.

HÉRACLIUS, HÉRACLIUS CONSTANTIN et MARTINE

(614-638)

Martine était la seconde femme d'Héraclius, mais aussi sa nièce. Héraclius l'épousa en 614. Elle fut la mère d'Héraclonas, né en 626, créé césar en 630, associé en 638 et qui régna seul entre le 20 avril et le mois d'octobre 641. Martine et son fils après leur abdication furent mutilés et exilés à Rhodes.