Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fme_367857 - HAÏTI Médaille de la citadelle d’Haïti SUP

HAÏTI Médaille de la citadelle d’Haïti SUP
Prix : 120.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Médaille de la citadelle d’Haïti 
Date : 1981 
Nom de l'atelier/ville : Haïti 
Métal : bronze florentin 
Diamètre : 59  mm
Graveur : D’APRÈS J. PARYSKI 
Poids : 104  g.
Tranche : lisse + corne BR FLOR 
Commentaires sur l'état de conservation : Superbe médaille avec des traces de de manipulation et de petits coups dans les champs 

Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : HAITI / LA CITADELLE / UNESCO / 1981 .
Description avers : Vue de la citadelle d’Haiti ; légende en 4 lignes .
Titulature revers : LES ARMOIRIES DU ROI HENRY CHRISTOPHER 1767.1820 BATISSEUR DE LA CITADELLE .
Description revers : Phénix avec une banderole portant la devise “JE RENAIS DE MES CENDRES” .
La Citadelle La Ferrière de Milot est un ouvrage militaire construit au début du XIXe siècle en Haïti par Henri Christophe. C'est la plus grande forteresse des Caraïbes : à 900 mètres d'altitude, elle se trouve à 15 km au sud de Cap-Haïtien, dans le département du Nord d'Haïti.
La forteresse est construite après l'indépendance en 1804 pour défendre la partie nord de l'île d'Haïti contre un éventuel retour des Français. 20 000 personnes participent aux travaux de construction qui durent quatorze années. Il est à noter que 2000 de ces travailleurs périssent au cours de la construction. Ce « sang mélangé au mortier de l'édifice » est la cause de la solidité de la Citadelle, selon les guides touristiques Haïtiens.
Les bâtiments ont été en partie détruits par le tremblement de terre de 1842. Le Parc national historique - Citadelle, Sans Souci, Ramiers est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1982. Des travaux de reconstruction, menés par l'Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN) ont permis de sauvegarder des éléments de cet ensemble.
Une plaque a été déposée vers 1990 pour rappeler aux Haïtiens visitant ce lieu que le roi Henri Ier, qui s'était suicidé le 8 novembre 1820 au palais de Sans-Souci, a été enterré en sa Citadelle. Ce lieu a une valeur patriotique importante aux yeux des Haïtiens..

HAÏTI