Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v19_1910 - GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Souverain, (sovereign), type 2, grosse tête, coin numéroté 30 1871 Londres SUP

GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Souverain, (sovereign), type 2, grosse tête, coin numéroté 30 1871 Londres SUP
MONNAIES 19 (2004)
Prix de départ : 180.00 €
Estimation : 280.00 €
Prix réalisé : 180.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 200.00 €
Type : Souverain, (sovereign), type 2, grosse tête, coin numéroté 30 
Date : 1871 
Nom de l'atelier/ville : Londres 
Quantité frappée : 8767250 
Métal : or 
Titre en millième : 917  ‰
Diamètre : 22  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 7,99  g.
Tranche : cannelée 
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Infimes marques de manipulation. Exemplaire superbe avec son brillant d’origine 
Référence ouvrage : KM/WC.19/736 /2  - S.3853 B  - C.265  - F.387 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : VICTORIA DEI - GRATIA / 1871 .
Description avers : Tête diadémée de Victoria à gauche ; signé W. W. en relief sur la tranche du cou .
Traduction avers : (Victoria par la grâce de Dieu) .
Titulature revers : BRITANNIARUM - REGINA FID: DEF: .
Description revers : Écu couronné, écartelé aux 1 et 4 d'Angleterre, au 2 d'Écosse et au 3 d'Irlande, entre deux branches d'olivier : motif floral à l'exergue constitué de la rose anglaise, du chardon écossais et du trèfle irlandais .
Traduction revers : (Reine des Bretons, défenseur de la Foi) .
Minime trace de cassure du coin au-dessus du 1 du millésime. Coin numéroté 30 à l'exergue au revers.

GRANDE BRETAGNE - VICTORIA

(20/06/1837-22/01/1901)

Victoria (1819-1901) est la fille d'Édouard, duc de Kent, et petite-fille de Georges III. Elle succède à son oncle Guillaume IV en 1837 et épouse son cousin Albert, prince de Saxe-Cobourg en 1840, contre l'avis de sa mère. Elle a de lui neuf enfants mais devient veuve en 1861. Tout en respectant les règles du régime parlementaire, elle tente d'imposer ses vues dans le domaine des affaires étrangères. Son favori, Disraeli, lui fait donner le titre d'impératrice des Indes en 1876. Respectée et aimée, active et autoritaire, Victoria apparaît à son époque comme le symbole de l'Angleterre impérialiste. Son règne marque l'apogée de la puissance britannique.