Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bpv_353879 - GORDIEN III Tétradrachme syro-phénicien SUP

GORDIEN III Tétradrachme syro-phénicien SUP
Prix : 320.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Tétradrachme syro-phénicien 
Date : 240 
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie 
Métal : billon 
Diamètre : 29,00  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 10,07  g.
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan très large avec les grènetis complets. Beau portrait juvénile de Goriden III. Aigle grêle au revers. Jolie patine grise superficielle avec des reflets dorés 
Référence ouvrage : Prieur 282 A  - McAlee 860 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste mature lauré, drapé et cuirassé (ptéryges visibles) de Gordien III à droite, vu de trois quarts en arrière .
Légende avers : AUTOK K M ANT GORDIANOS SEB (Autokratoros Kaisar Marcos Antonios Gordianos Sebastos) .
Traduction avers : (L’empereur césar Marc Antoine Gordien auguste) .
Titulature revers : SC à l’exergue .
Description revers : Aigle debout à droite, la tête et la queue à gauche, les ailes déployées, tenant une couronne feuillue de lauriers dans son bec, posé sur une ligne de terre .
Légende revers : DHMARC EX OUSIAS(Dhmarcikhs Ex Ousias) .
Traduction revers : (Revêtu de la puissance tribunitienne) .
Depuis la rédaction du Prieur, la référence 282 a été séparée en deux avec la 282a, les bustes les plus jeunes étant conservés en 282 : l’empereur avait alors quinze ans et certains bustes tentent de le vieillir, d’autres étant plus naturels, notre exemplaire a le graveur standard.
On constate souvent, mais pas toujours, que les monnaies à visage de l’empereur plus mature sont sur des flans plus étroits que ceux à visage enfantin : deux émissions différentes quoiqu’au même type ? Seul un travail systématique de liaisons de coins pourrait nous l’apprendre.
Quand Gordien III reprend les frappes de tétradrachmes, après une interruption de la frappe en argent dans la région de plus de vingt ans, il le fait pour la même raison qui avait conduit à la précédente série d’émissions : la guerre contre les Parthes.
Les bustes choisis sont donc principalement des bustes militaires.
L’aigle du revers, dans cette première émission est un aigle d’Antioche usuel mais le Delta Eta des dernières émissions des Sévères a disparu, pour être remplacé par un SC à première vue incongru, qui est pourtant la meilleure raison que nous avons d’expliquer le Delta Eta comme équivalent à SC.
Si nous savons que l’institution existait, nos connaissances sur le Sénat d’Antioche et ses pouvoirs politiques ou symboliques sont extrêmement limitées pour cette période. Il faut donc déduire de cette légende des monnaies qu’il approuvait les émissions monétaires en argent et le faisait savoir.
On note que les sigma sont gravés en C.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, cinquante et un exemplaires sont maintenant répertoriés pour les bustes âgés dont en musée Paris, Yale (ex Doura) et British Museum.

GORDIEN III

(02-03/238-03/244) Marcus Antonius Gordianus

Auguste (05/238-03/244)

Gordien III est le petit-fils de Gordien Ier et le neveu de Gordien II, empereurs éphémères de l'année 238. À la demande du peuple de Rome, il est choisi comme césar par Balbin et Pupien et leur succède après leurs assassinats. Empereur à 13 ans, marié à 16, tué à 19, voilà comment pourrait se résumer la vie de ce jeune homme qui fut victime des appétits de Philippe l'Arabe, nouveau préfet du prétoire.