Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v41_0841 - GORDIEN III Sesterce TTB+

GORDIEN III Sesterce TTB+
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Sesterce 
Date : an 4 
Nom de l'atelier/ville : Viminacium, Mésie Supérieure 
Métal : cuivre 
Diamètre : 30,5  mm
Axe des coins : 2  h.
Poids : 16,11  g.
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan mince très large et bien centré des deux côtés. Beau portrait. Joli revers, de style fin bien venu à la frappe. Patine marron foncé granuleuse 
Référence ouvrage : C.-  - BMC.-  - SNG/H.216  - AMNG. 1/83  - Varbonov-  - Kotschev1 /31-1 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : IMP GORDIANVS PIVS FEL AVG .
Description avers : Buste lauré, drapé et cuirassé de Gordien III à droite, vu de trois quarts en arrière (A*2) .
Traduction avers : “Imperator Gordianus Pius Felix Augustus”, (L’empereur Gordien pieux heureux auguste) .
Titulature revers : P M S C-OL VIM// AN IIII .
Description revers : La Mésie debout de face tournée à gauche, placée devant un taureau à gauche tourné à droite et un lion à droite tourné à gauche .
Traduction revers : “Provinciæ Mœsiæ Superioris Colonia Viminacium/ Anno quartum”, (Colonie de Viminacium province de Mésie supérieure/ quatrième année) .
Poids léger. Kotschev pour l’an IIII a relevé un poids moyen pour le sesterce de 18,45 g pour 107 exemplaires avec dix coins de droit.

GORDIEN III

(02-03/238-03/244) Marcus Antonius Gordianus

Auguste (05/238-03/244)

Gordien III est le petit-fils de Gordien Ier et le neveu de Gordien II, empereurs éphémères de l'année 238. À la demande du peuple de Rome, il est choisi comme césar par Balbin et Pupien et leur succède après leurs assassinats. Empereur à 13 ans, marié à 16, tué à 19, voilà comment pourrait se résumer la vie de ce jeune homme qui fut victime des appétits de Philippe l'Arabe, nouveau préfet du prétoire.