Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v21_2846 - GÉTA Assarion FDC

GÉTA Assarion FDC
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 300.00 €
Prix réalisé : 150.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 311.00 €
Type : Assarion 
Date : c. 202-208 
Nom de l'atelier/ville : Marcianopolis, Mésie Inférieure 
Métal : cuivre 
Diamètre : 16  mm
Axe des coins : 11  h.
Poids : 3,34  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage avec une magnifique patine vert foncé. Très beau portrait. Revers de style fin et de toute beauté 
Référence ouvrage : BMC.-  - Cop.-  - GIC.-  - SNG/H.126  - AMNG. 1/704 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste drapé et cuirassé, tête nue de Géta à droite, vu de trois quarts en arrière (A°2) .
Légende avers : P SEPTI - GETAS K, (Poublios Septimos Getas Kaisaros) .
Traduction avers : (Publius Septime Géta césar) .
Description revers : Serpent enroulé autour du trépied delphien .
Légende revers : MARKIANO-POLITWN, (Markianopolitwn) .
Traduction revers : (de Marcainopolis) .
Ce type de monnaie est beaucoup plus rare pour Géta que pour Caracalla.

GÉTA

(06/198-26/02/212) Lucius puis Publius Septimius Geta

César (06/198-fin209)

Géta, né le 26 mai 189, est devenu césar en 198 et a reçu l'année suivante le titre de pontifex. Il accompagne son père et son frère en Bretagne à partir de 208 et est élevé à l'augustat l'année suivante. Quand Septime Sévère meurt à York le 4 février 211, les deux frères ramènent les cendres de leur père à Rome et deviennent co-empereurs. Mais ils se haïssent. Finalement, après un an de règne conjoint, Caracalla tue son frère dans les bras de leur mère. Géta est voué à la "damnatio memoriæ" (damnation de la mémoire). Ses partisans sont systématiquement massacrés.