Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v41_0629 - DIADUMÉNIEN Tetrassaria TTB/TTB+

DIADUMÉNIEN Tetrassaria TTB/TTB+
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Tetrassaria 
Date : 217-218 
Nom de l'atelier/ville : Nicopolis ad Istrum, Mésie inférieure 
Métal : cuivre 
Diamètre : 27,5  mm
Axe des coins : 1  h.
Poids : 10,63  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan large et bien centré des deux côtés. Beau portrait. Revers de style fin. Usure régulière. Jolie patine verte, légèrement granuleuse 
Référence ouvrage : BMC.-  - GIC.-  - Cop.-  - SNG/H.-  - AMNG. 1/1860  - Varbonov3773 var. 
Pedigree : Cet exemplaire provient du catalogue Gilles Blançon 41 (2003), n° 841 (150€) 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste drapé et cuirassé, tête nue de Diaduménien à droite vu de trois quarts en arrière (A°2) .
Légende avers : K M OPELLI ANTWNI DIADOUMENIAN (Kaisaros Markos Opollios Antoninos Diadoumenianos) .
Traduction avers : (César Marcus Opellius Antonin Diaduménien) .
Description revers : Dikaiosyne (l’Équité) drapée debout à gauche, tenant une balance de la main droite et une corne d’abondance de la main gauche .
Légende revers : UP STAT LONGIN-OU NIKOPOLITWN PROS IS-TRW (Upatewn Statios Longinou Nikopolitwn Pors Istrwn) .
Traduction revers : (Légat Statius Longinus de Nicopolis près d'Istros) .
Poids léger. Ptéryges invisibles sous le paludamentum. Début de cassure de coin perceptible au revers dans la légende.

DIADUMÉNIEN

(04/217-8/06/218) Marcus Opellius Antoninus Diadumenianus

César (04/217-05/218)

Diaduménien devient césar quand son père Macrin est proclamé auguste en avril 217. Il reçoit le titre de prince de la jeunesse. Macrin le fait entrer dans la famille sévérienne en lui faisant prendre le prænomen d'Antonin comme lui-même s'est emparé de celui de Sévère. Après la proclamation d'Élagabal, Macrin élève son fils à l'augustat en mai 218 pour une très courte période. Battus en juin, Macrin et Diaduménien s'enfuient. Ce dernier est rattrapé en voulant passer chez les Parthes en traversant l'Euphrate et tué.