Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v45_0850 - DÉCENCE Maiorina, (MB, Æ 2)

DÉCENCE Maiorina, (MB, Æ 2)
MONNAIES 45 (2010)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Maiorina, (MB, Æ 2) 
Date: 351-352 
Nom de l'atelier/ville : Rome 
Métal : cuivre 
Diamètre : 20,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 4,32  g.
Degré de rareté : R2 
Officine : 6e 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un petit flan épais, bien centré des deux côtés, un peu court sur les légendes. Beau portrait de Décence, bien venu à la frappe avec une petite rayure sur la joue. Revers de style fin et de haut relief. Magnifique patine vert foncé lissée 
Référence ouvrage: C.21  - RIC.219  - LRBC.655  - B/Magnence495 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : MAG DECENTI-VS NOB CAES/ .
Description avers : Buste tête nue, cuirassé de Décence à droite drapé sur l’épaule, vu de trois quarts en avant (B°01) .
Légende avers : G|- .
Traduction avers : “Magnus Decentius Nobilissimus Cæsar”, (Magnus Décence très noble césar) .
Titulature revers : VICTORIAE DD NN AVG ET CAE/ VOT/ V/ MVLT/ X/ *// RS .
Description revers : Deux Victoires debout face à face tenant toutes deux un bouclier inscrit en quatre lignes ; sous le bouclier, étoile à huit rais .
Traduction revers : “Victoriæ Dominorum Augusti et Cæsari/ Votis quinquennalibus multis decennalibus”, (Aux victoires de notre auguste et de notre césar/ Vœux pour le cinquième anniversaire de règne et plus pour les dix ans à venir) .
Type rare pour l’atelier de Rome car l’atelier est perdu dès 352.

DÉCENCE

(03/351-18/08/353) Magnus Decentius

César (351-353)

Décence, créé césar par son frère Magnence en mars 351, resta en Gaule pour défendre le limes rhénan contre l'invasion franque fomentée à l'instigation de Constance pour créer un second front. Battu, Décence s'enferma dans Sens où il se suicida le 18 août 353 .