Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_230580 - CROISADES - PRINCIPAUTÉ D'ANTIOCHE - BOHÉMOND III Denier

CROISADES - PRINCIPAUTÉ D ANTIOCHE - BOHÉMOND III Denier
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 115.00 €
Type : Denier 
Date c. 1149-1163 
Nom de l'atelier/ville : Antioche 
Métal : argent 
Diamètre : 18  mm
Axe des coins : 10  h.
Poids : 1,03  g.
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Joli droit de style fin. Revers bien venu à la frappe. Belle patine de collection ancienne avec des reflets dorés 
N° dans les ouvrages de référence :  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + BO°A°HVHDVS, (O pointé, second N rétrograde) .
Description avers : Buste casqué à gauche, vêtu de la cotte de mailles, le heaume timbré d'une croix ; devant le buste, un croissant ; derrière, une étoile à cinq rais .
Traduction avers : (Bohémond) .
Titulature revers : +°A°NTI.O(croissant dressé à droite)CHI°A° (N rétrograde) .
Description revers : Croix cantonnée au 2 d'un croissant .
Traduction revers : (Antioche) .
Denier, type 1b, classe E
A. Malloy a déterminé treize classes pour ce monnayage au buste de chevalier heaumé, tandis que D. Metcalf déterminait par le buste et les lettres quinze classes. Ces deniers ont été frappés sous la régence de Constance (1149-1163), mère de Bohémond III.

TERRE SAINTE - PRINCIPAUTÉ D'ANTIOCHE - BOHÉMOND III

(1149-1201)

Antioche fut la première grande cité à tomber entre les mains des Croisés en 1098. Bohémond de Tarente et Robert Guiscard, des Normands, se constituèrent une première principauté. Raymond II de Poitiers, prince d'Antioche, fut tué en 1149 à la fin de la deuxième croisade.
Bohémond III, son fils, lui succéda sous la régence de Constance, sa mère, la fille de Bohémond II, entre 1149 et 1163. Après la prise de Jérusalem en 1187, Bohémond signa une trêve avec Saladin et fit la paix avec les musulmans à partir de 1192. Il annexa Tripoli en 1187 et dut lutter contre la montée des rois d'Arménie. Raymond, son fils aîné, mourut en 1197.
Quand Bohémond III mourut en 1201, une lutte implacable allait opposer ses descendants, Raymond Roupen dit l'Arménien, son petit-fils, et Bohémond IV, fils cadet de Bohémond III .

Articles connexes