Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations
Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fnc_258557 - CREDIT LYONNAIS Timbre 25 Centimes

CREDIT LYONNAIS Timbre 25 Centimes
Prix : 25.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Timbre 25 Centimes 
Date : n.d. 
Nom de l'atelier/ville : Paris 
Métal : aluminium 
Diamètre : 32,5  mm
Poids : 1,07  g.
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Un timbre bleu République Française de 25c posé sur un fond blanc .
Titulature revers : (losange) EMPRUNT NATIONAL 6% 1920 (losange) / SOUSCRIVEZ .
Description revers : Au centre, sur deux lignes : CREDIT / LYONNAIS. Sous le texte : “FYP”Bté S.G.D.G. PARIS .
Les timbres-monnaies du Crédit Lyonnais sont de loin les plus courants. Seize variétés ont été recensées en fonction du positionnement de certaines lettres entres elles, en fonction du texte inscrit sous “CREDIT LYONNAIS” ainsi que les inscriptions du revers visibles ou non en transparence sur l’avers. Il existe aussi différentes couleurs pour le fond : rouge, rose, vermillon, orange, jaune, bleu et blanc.

LES TIMBRES-MONNAIE

Les timbres-monnaies sont des monnaies de nécessité qui furent utilisées pour suppléer dans la circulation monétaire défaillante en espèces divisionnaires. Les premiers timbres-monnaies apparurent au second trimestre de l'année 1920. Le brevet de fabrication des timbres monnaies (FYP) est daté du 19 mars 1920. La fabrication semble avoir duré trois années environ. Des timbres de 5 centimes à 35 centimes furent employés pour fabriquer des timbres monnaies. Le 35 centimes violet est très rare et fut peu utilisé. On rencontre surtout sur les timbres-monnaies les valeurs de 5 et de 10 centimes. Les tirages, excepté ceux du Crédit Lyonnais, sont très faibles, mais ne peuvent être inférieurs à 1.000 pièces. Ils ne furent jamais reconnus par l'administration et ils furent mis en circulation à l'instigation de firmes privées, moyen publicitaire en même temps que monnaie de substitution afin de remplacer les pièces divisionnaires disparues ou thésaurisées..