Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v37_1576 - CÔTE D'IVOIRE - RÉPUBLIQUE - FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY Série de quatre monnaies en or 1966 Paris SPL

CÔTE D IVOIRE - RÉPUBLIQUE - FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY Série de quatre monnaies en or 1966 Paris SPL
MONNAIES 37 (2009)
Prix de départ : 2 000.00 €
Estimation : 3 500.00 €
Prix réalisé : 2 000.00 €
Type : Série de quatre monnaies en or 
Date: 1966 
Nom de l'atelier/ville : Paris 
Quantité frappée : 2000 
Métal : or 
Titre en millième : 900  ‰
Axe des coins : 6  h.
Tranche : cannelée 
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Des marques de manipulation et des hairlines dans les champs mais les monnaies conservent tout leur brillant d’origine 
Référence ouvrage:
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : PRESIDENT FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY/ * 1966 * .
Description avers : Buste du Président Houphouet Boigny à droite .
Titulature revers : REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE/ * UNION.DISCIPLINE.TRAVAIL * .
Description revers : Éléphant de face et valeur faciale en-dessous au centre dans une couronne de palme .
Le coffret contient quatre monnaies d'or : 10 francs (19,12 mm ; 3,22 gr), 25 francs (21,82 mm ; 8,03 gr), 50 francs (28,22 mm ; 15,98 gr), 100 francs (34,31 mm ; 31,78 gr).
Les monnaies sont contenues dans un magnifique coffret rouge.

CÔTE D'IVOIRE - RÉPUBLIQUE - FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY

(18/10/1905-07/12/1993)

Dès 1945, la Conférence de Brazzaville réorganise la vie politique de toutes les colonies françaises d'Afrique dont la Côte d'Ivoire. Plusieurs partis politiques (souvent soutenus par des syndicats) sont créés à partir de 1946 dont le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (1946) ou le Parti progressiste de Côte d'Ivoire (1947). Les Ivoiriens participent à leurs premières élections municipales (Abidjan et Grand-Bassam) et législatives. Les électeurs africains désignent Félix Houphouët-Boigny pour les représenter au Parlement français. La Constitution de la Quatrième République (France) et les lois anti coloniales (suppression du travail forcé, suppression du Code de l'indigénat ou extension de la citoyenneté française) sans changer véritablement le système colonial local, provoquent à la fois la colère des colons et la déception des populations colonisées qui durcissent leur lutte pour l'émancipation à travers des actions de plus en plus violentes conduites par les partis politiques. La loi-cadre ouvre de nouvelles perspectives en Côte d'Ivoire par l'introduction de la décentralisation administrative, l'autonomie interne des colonies et l'extension des pouvoirs des Assemblées territoriales. Elle instaure également un collège unique d'électeurs et le suffrage universel. La voie s'ouvre ainsi pour l'accession de la Côte d'Ivoire à la souveraineté internationale le 7 août 1960.

Articles connexes