Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_215419 - CONSTANTIN X DUCAS Tetarteron nomisma

CONSTANTIN X DUCAS Tetarteron nomisma
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 1 500.00 €
Type : Tetarteron nomisma 
Date c. 1060 
Nom de l'atelier/ville : Constantinople 
Métal : or 
Diamètre : 19  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 4,04  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un petit flan épais et irrégulier, bien centré des deux côtés. Beau portrait de la Vierge avec un petit défaut de frappe sur le nimbe. Joli revers avec une usure superficielle 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  -  - 
Pedigree : Cet exemplaire provient de la vente Weil, 28-29 octobre 1999, n° 135 (650€) 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste de la Vierge Marie en prière (orans) nimbée, vêtue du pallium et du maphorium, les mains tendues .
Légende avers : (MTR) - QU .
Traduction avers : (La mère de Dieu) .
Description revers : Buste couronné avec pendilia de Constantin X de face, vêtu du loros, tenant un globe crucigère bouleté de la main droite .
Légende revers : + KwN RASIA O DUK .
Traduction revers : (Constantin Ducas) .
Même coin de droit que l’exemplaire de l’ouvrage de Berk (RGCMW. 318). Ce type semble en fait beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux
Le tetarteron fait son apparition sous Nicéphore II Phocas (963-969). Il pèse les 11/12e des quatre scrupules du solidus soit (4,13 g) afin de pouvoir concurrencer et s’échanger plus facilement avec le dinar fatimide.

CONSTANTIN X DUCAS

(25/12/1059-21/05/1067)

Constantin X succéda à Isaac Ier Comnène qui avait été déposé. La femme de Constantin, Eudocie, est la nièce du patriarche de Constantinople. Constantin doit faire face à un triple danger : les Normands en Sicile, les Uzes (tribu turque) dans les Balkans et les Seldjoukides en Asie Mineure. À sa mort, c'est sa femme qui lui succède, assurant la régence pour ses fils Michel VII et Constantin. L'Empire doit faire face à une grave crise.