Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_387883 - CONSTANTIN X DUCAS Follis

CONSTANTIN X DUCAS Follis
Prix : 175.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Follis 
Date 1059-1067 
Nom de l'atelier/ville : Constantinople 
Métal : cuivre 
Diamètre : 24,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 6,73  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un petit flan bien centré au droit, un peu court sur les légendes au revers. Beau buste du Christ. Jolie patine verte 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : IC - XC .
Description avers : Le buste du Christ avec le nimbe crucigère de face, vêtu du pallium et du colombium, bénissant de la main droite et tenant les Évangiles de la main gauche .
Traduction avers : (Jésus Christ) .
Titulature revers : IS XC/ bASILE/ BASIL’ .
Description revers : Légende en trois lignes entre une croisette et un croissant .
Traduction revers : (Jésus Christ roi des rois) .
Poids léger. Follis anonyme. Cet exemplaire semble surfrappé sans que l’on puisse déterminer le prototype. Par son mdule et son poids, ce type fait penser à un demi follis
Ce type était précédemment attribué au règne d’Isaac I Comnène (1057-1059) d’après le classement de Margaret Thompson. Un exemplaire surfrappé sur un follis de Constantin X autorise une réattribution à ce dernier.

CONSTANTIN X DUCAS

(25/12/1059-21/05/1067)

Constantin X succéda à Isaac Ier Comnène qui avait été déposé. La femme de Constantin, Eudocie, est la nièce du patriarche de Constantinople. Constantin doit faire face à un triple danger : les Normands en Sicile, les Uzes (tribu turque) dans les Balkans et les Seldjoukides en Asie Mineure. À sa mort, c'est sa femme qui lui succède, assurant la régence pour ses fils Michel VII et Constantin. L'Empire doit faire face à une grave crise.