Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fwo_259547 - CONGO - ÉTAT INDÉPENDANT DU CONGO 1 Centime 1888 TTB

CONGO - ÉTAT INDÉPENDANT DU CONGO 1 Centime 1888  TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 16.00 €
Type : 1 Centime 
Date : 1888 
Quantité frappée : 175000 
Métal : cuivre 
Diamètre : 19  mm
Tranche : striée 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : LEOP. II R. D. BELGES SOUV DE L’ETAT INDEP DU CONGO .
Description avers : Monogramme de Léopold II couronné (cinq fois) .
Titulature revers : 1 Cme / 1888 .
Description revers : Étoile au centre .
Sur 175.000 exemplaires frappés en 1887 et 1888, 120.000 ont été fondus.

CONGO - ÉTAT INDÉPENDANT DU CONGO

(1885-1908)

Léopold II succède à son père, Léopold Ier, sur le trône belge en 1865. En 1876 Léopold II organise une association internationale pour le développement de l'Afrique centrale. Trois ans plus tard, sous son patronage, Stanley concurrence l'explorateur français Brazza pour acquérir des droits sur la région du Congo. L'occupation est essentiellement poussée vers la vallée méridionale du Nil. Léopold tient en outre à établir un réseau ferroviaire le long du fleuve Congo et de ses affluents, à créer les sources de revenus indispensables à l'autofinancement de l'entreprise et à l'autogestion du territoire conquis. À la conférence de Berlin de 1884-1885, des représentants de 14 pays européens et les États-Unis reconnaissent la souveraineté de Léopold sur l'État indépendant du Congo, souveraineté qu'il exerce jusqu'en 1908. Grâce aux ressources de cette colonie, en particulier les récoltes de caoutchouc, le roi s'enrichit considérablement et de nombreux bâtiments ou monuments bruxellois sont construits. À la suite d'une campagne internationale menée par les britanniques pour dénoncer le traitement brutal et inhumain des populations locales par les coloniaux, la position du roi devient intenable et il est contraint malgré lui de céder la souveraineté du Congo à la nation belge. Le gouvernement belge renomme le territoire "Congo belge".