Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bpv_355699 - CLAUDE et MESSALINE Tétradrachme TTB+/TTB

CLAUDE et MESSALINE Tétradrachme TTB+/TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 280.00 €
Type : Tétradrachme 
Date : an 3 
Nom de l'atelier/ville : Alexandrie, Égypte 
Métal : billon 
Titre en millième : 250  ‰
Diamètre : 24  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 11,14  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan ovale et irrégulier bien centré des deux côtés. Beau portrait de Claude. Frappe un peu molle au revers. Jolie patine de collection ancienne avec des reflets mordorés 
Référence ouvrage : RCV.1869 var. (200$)  - Milne77  - Curtis13  - MRKA.17  - RPC.5131  - BMC.71  - SNG. France 4172  - D.123  - MRMA.12 :22 
Pedigree : Cet exemplaire provient du stock d’Alain Poinsignon et de la collection MG 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Claude à droite (O*) .
Légende avers : TI KLAUDI KAIS SEBA GERMANI AUT[OK]/ lG (Tiberios Klaudios Kaisar Sebasts Germanikos Autokrator) .
Traduction avers : (Tibère Claude césar auguste vainqueur des Germains, empereur) .
Description revers : Messaline, diadémée, voilée et drapée debout à gauche, appuyée sur une colonne, tenant des épis de la main gauche, le bras droit étendu avec deux petites statuettes (Britannicus et Octavie) .
Légende revers : MESSA-LINA KAIS SEBAS (Messalina Kaisarina Sebasta) .
Traduction revers : (Messaline augusta) .
Rubans de type 3. Seule représentation au revers avec Messaline qui tient Britannicus et Octavie dans sa main .

CLAUDE et MESSALINE

(41-48)

En troisièmes noces, Claude avait épousé Valeria Messalina (25-48), la petite-fille d'Octavie, la sœur d'Auguste qui fut exécutée en 48 pour sacrilège car elle avait épousé son amant alors qu'elle était toujours mariée à Claude, d'après Suétone. Elle avait donné deux enfants à l'empereur : Tiberius Claudius Britannicus, né en 41. Appelé Germanicus, son nom fut changé après que son père ait conquis la Bretagne en 42. Après la mort de sa mère, il tomba en disgrâce et Claude lui préféra Néron, le fils de sa quatrième épouse Agrippine, qu'il adopta en 50. Le retournement de Claude en faveur de son fils aîné entraîna peut-être l'assassinat de l'empereur par sa femme en 54. L'année suivante, Britannicus, suivant les dires de Suétone aurait été empoisonné par son demi-frère, Néron. Il a peut-être été tout simplement victime d'une crise d'épilepsie. Quant à Octavie, la sœur de Britannicus (40-62), elle fut fiancée à Néron, le fils d'Agrippine en 53. Le mariage l'année suivante fut malheureux et finalement, Octavie fut assassinée en 62 pour permettre à Néron d'épouser Poppée.