Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v45_0436 - CARACALLA Hexassaria

CARACALLA Hexassaria
MONNAIES 45 (2010)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 180.00 €
Prix réalisé : 120.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 120.00 €
Type : Hexassaria 
Date: 213-216 
Nom de l'atelier/ville : Serdica, Thrace 
Métal : cuivre 
Diamètre : 29  mm
Axe des coins : 1  h.
Poids : 19,03  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan large et épais, bien centré. Beau portrait. Faiblesse de frappe au revers. Patine noire 
Référence ouvrage: BMC.-  - GIC.-  - Cop.-  - Varbonov2386 (R4)  - ACBP.5086  - AMNG. 1/- 
Pedigree : Cet exemplaire provient du catalogue Antike Numismatik 51 (2005), n° 477 (180€) 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste, lauré et cuirassé de Caracalla à droite, vu de trois quarts en arrière (B*4) .
Légende avers : AUT K. M. AUR SEU - ANTWNEINOS .
Traduction avers : (L'empereur césar Marc-Aurèle Sévère Antonin) .
Description revers : Homonoia, Concordia (la Concorde) drapée, debout à gauche, tenant une corne d’abondance de la main gauche et une patère de la main droite, sacrifiant au-dessus d’un autel allumé .
Légende revers : OULPIAS -SERDIKHS .
Traduction revers : (Ulpia Serdique) .
Rubans de type 2. Ptéryges larges sous le paludamentum. Petit trou de centrage visible des deux côtés.

CARACALLA

(27/05/196-8/04/217) Marcus Aurelius Antoninus

Auguste (4/02/211-8/04/217)

Après l'assassinat de Géta, Caracalla fit décréter la "damnatio memoriæ" de son frère. La "Constitution Antoniniana" fut promulguée en 212. Tous les habitants de l'Empire devenaient des citoyens romains. L'année suivante, il entreprit une campagne en Germanie et remporta de nombreuses victoires sur les Germains, les Iapyges et les Goths. Il reçut le titre de "Germanicus". La fin du règne fut marquée en 215 par la Réforme monétaire et la création de l'antoninien. Caracalla entame une ultime campagne contre les Parthes. Il est assassiné après avoir célébré ses vicennalia.