Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v49_0639 - CARACALLA et GÉTA Médaillon ou decassaria, (GBM, Æ 41) TTB+

CARACALLA et GÉTA Médaillon ou decassaria, (GBM, Æ 41) TTB+
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 450.00 €
Estimation : 750.00 €
Prix réalisé : 530.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 820.00 €
Type : Médaillon ou decassaria, (GBM, Æ 41) 
Date : 202-209 
Nom de l'atelier/ville : Carie, Stratonicée 
Métal : cuivre 
Diamètre : 40,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 32,31  g.
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan extrêmement large, bien centré avec les grènetis visibles. Très beaux portraits complets. Joli revers bien venu. Patine vert olive foncé granuleuse et légèrement corrodée 
Référence ouvrage : Aulock2690  - Cop.510  - EKC.-  - GIC.2726 
Pedigree : Cet exemplaire provient de MONNAIES 45, n° 439 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Bustes affrontés de Caracalla et de Géta, drapés et cuirassés .
Légende avers : AU MAR AUR - ANTwNEINOS L SEP GETAS KAISAR, (Autokrator Markos Aurhlios Antwneins Lukios Septimios Getas Kaisar) .
Traduction avers : (L’empereur Marc Aurèle Antonin Lucius Septime Géta césar) .
Description revers : Zeus Panamaros, vêtu militairement à cheval à droite, tenant une lance transversale de la main droite ; devant un autel allumé .
Légende revers : PRO ZOSIMOU DIS POSITTOU B STRATON-KEWN, (Pro Zosimou Posittou B Strtonikewn .
Traduction revers : (De Zosimos Dispooithos de Stratonicée) .
Très bel exemplaire complet avec les visages des deux frères complets, en particulier celui de Géta qui n’a pas été arasé.

CARACALLA et GÉTA

Caracalla et Géta, nés en 188 et en 189 sont les deux fils de Septime Sévère et de Julia Domna. Les deux frères ne s'entendaient pas et se jalousaient au désespoir de leurs parents. Après la mort de Septime Sévère (4 février 211) et leur retour à Rome, la confrontation entre les deux frères devenait inévitable. Elle se termina par l'assassinat du frère cadet par son aîné dans les bras de leur mère. Une épuration importante s'ensuivit.

Articles connexes