Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v41_0611 - CARACALLA Decassaria TTB

CARACALLA Decassaria TTB
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 280.00 €
Estimation : 450.00 €
Prix réalisé : 360.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 360.00 €
Type : Decassaria 
Date : 214 
Nom de l'atelier/ville : Pergame, Mysie 
Métal : cuivre 
Diamètre : 35,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 20,72  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan très large, échancré à 5 heures au droit. Beau portrait inhabituel. Joli revers. Patine vert foncé, légèrement granuleuse 
Référence ouvrage : BMC.-  - Aulock-  - Cop.-  - SNG. France 5/- 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste de Caracalla lauré, drapé et cuirassé à droite, vu de trois quarts en avant (A*) .
Légende avers : AUTKRAT. K. M. - AUR ANTNEINOS, (Autokrator Kaisar Markos Aurhlios Antoneinos) .
Traduction avers : (L’empereur césar Marc Aurèle Antonin) .
Description revers : Caracalla à cheval à droite, se retournant à gauche, dans l'attitude de l'adlocutio ; derrière lui un citoyen l'accueillant ; devant le cheval à droite, un cippe surmonté d'une statue d'Esculape appuyé sur une colonne, tenant un bâton sur lequel est enroulé un serpent .
Légende revers : E-PI STR M KAI-REA A-TT/ALO/U P-E-R/GA/ME// NWN PRWTWN/ G NE/ WKORWN, (Epi Stratwn Ma Kairea Attalou Pergamenwn Protwn gamma Newkorwn) .
Traduction revers : (Sous le stratège M. Cairea Attalou de Pergame, la première décorée pour la troisième fois) .
Pour un autre médaillon de ce type, voir MONNAIES XXI, n° 2821. Sur cet exemplaire, les ptéryges au droit prennent la forme d’un masque de lion. Au revers variante très intéressante. Comme le graveur n’a pas la place de ranger circulairement la légende, il case les lettres où il le peut. Le médaillon devient ainsi un rébus qu’il faut déchiffrer et suivre. Voir en dernier lieu, les travaux d’Antony Hostein (à paraître) au XIVe congrès de numismatique à Glasgow, septembre 2009.

CARACALLA

(27/05/196-8/04/217) Marcus Aurelius Antoninus

Auguste (4/02/211-8/04/217)

Après l'assassinat de Géta, Caracalla fit décréter la "damnatio memoriæ" de son frère. La "Constitution Antoniniana" fut promulguée en 212. Tous les habitants de l'Empire devenaient des citoyens romains. L'année suivante, il entreprit une campagne en Germanie et remporta de nombreuses victoires sur les Germains, les Iapyges et les Goths. Il reçut le titre de "Germanicus". La fin du règne fut marquée en 215 par la Réforme monétaire et la création de l'antoninien. Caracalla entame une ultime campagne contre les Parthes. Il est assassiné après avoir célébré ses vicennalia.