Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v28_1920 - BRÉSIL - JEAN VI 960 reis 1821 Rio de Janeiro SUP

BRÉSIL - JEAN VI 960 reis  1821 Rio de Janeiro SUP
MONNAIES 28 (2007)
Prix de départ : 180.00 €
Estimation : 280.00 €
Prix réalisé : 206.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 315.00 €
Type : 960 reis  
Date: 1821 
Nom de l'atelier/ville : Rio de Janeiro 
Quantité frappée : --- 
Métal : argent 
Diamètre : 42,66  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 27,11  g.
Tranche : fleuronnée 
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Très faibles points d’usure sur les reliefs les plus hauts. Quelques petites marques de manipulation également. Mais, superbe monnaie, bien frappée et bien centrée, recouverte d’une magnifique patine grise de collection aux reflets irisés 
Référence ouvrage:  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : JOANNES. VI. D.G. PORT. BRAS. ET. ALG. REX .
Description avers : Entre deux branches composites nouées à leur base et surmontées d’une couronne, 960/ 1821/ R entre deux rosettes aux armes de Bragance posé sur un cartouche floral ornementé, surmonté d'une couronne .
Traduction avers : (Jean VI, par la grâce de Dieu, roi du Portugal, du Brésil et de l'Algarve) .
Titulature revers : SUBQ./ SIGN./ NATA/ STAB. .
Description revers : Écu aux armes de Bragance à l’intérieur d’un globe posé sur une croix pattée .
Traduction revers : (Sous ce signe il naît et perdurera) .

BRÉSIL - JEAN VI

(1816-1826)

Jean VI est le fils de Marie Ier et de Pierre III. À partir de 1792, en raison de la maladie mentale de sa mère, il assume le pouvoir puis dès 1799 il gouverne le pays comme régent au nom de sa mère. Pendant sa régence, il doit faire face aux tensions diplomatiques entre la France et l'Espagne et aux difficultés du blocus continental décrété par Napoléon en 1806 contre le Royaume-Uni, allié traditionnel du Portugal. Jean tente de trouver un compromis avec la France mais ses constantes hésitations poussent finalement Napoléon à décider l'invasion du Portugal par Junot en 1807. La famille royale portugaise s'embarque alors pour le Brésil et s'installe dans la capitale de la vice-royauté, Rio de Janeiro, qui devient la capitale de l' Empire colonial portugais. Jean apprécie ce séjour au Brésil au point d'y rester jusqu'en 1821, soit bien après le départ des troupes napoléoniennes du Portugal et la défaite de Napoléon en 1815. La révolution libérale de 1820 au Portugal oblige Jean VI à revenir à Lisbonne laissant son fils Pierre Ier comme Prince Régent du Brésil.