Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v25_0834 - BOSON Denier

BOSON Denier
MONNAIES 25 (2006)
Prix de départ : 3 500.00 €
Estimation : 5 500.00 €
lot invendu
Type : Denier 
Date (879-884) 
Date n.d. 
Nom de l'atelier/ville : Vienne 
Métal : argent 
Diamètre : 20,5  mm
Axe des coins : 1  h.
Poids : 1,23  g.
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Ce denier est frappé sur un flan assez large présentant un petit éclatement à 11 heures au droit. Exemplaire présentant de hauts reliefs et recouvert d’une patine grise 
N° dans les ouvrages de référence :  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + BOSO CRACIA DE .
Description avers : REX .
Traduction avers : (Boson, roi par la grâce de Dieu) .
Titulature revers : + VIENNA CIVIS .
Description revers : Croix .
Traduction revers : (Cité de Vienne) .
Monnaie de la plus grande rareté manquant à bon nombre de collections.

BOSON

(879-11/01/887)

Boson naquit vers 842. En janvier 871, Charles le Chauve le nomme gouverneur du Lyonnais et du Viennois, charge précédemment occupée par Girard. L'année suivant il est nommé conseiller et chambrier du fils de Charles le Chauve, Louis le Pieux, roi d'Aquitaine. Cette même année il récupère le comté du Berry suite à la déposition du comte Gérard d'Auvergne. En février 876, il reçoit à Pavie le titre de vice-roi. Cette même année il épousa la reine de Provence Ermengarde, fille du défunt empereur Louis II. De cette union naquirent quatre enfants dont Louis III dit "l'Aveugle" en 883. Le décès de Louis II dit "le Bègue" survenu en avril 879 est à l'origine de conflits de succession. Ses deux fils, Louis III et Carloman II lui succèdent, ce dernier qui obtenant la Bourgogne, tandis que Boson obtint le comté d'Autun. Le 15 octobre 879, au château de Mantaille, près de Vienne, la plupart des grands se réunirent et élurent Boson comme l'homme le plus apte à défendre le royaume et l'Église. Il établit sa capitale à Vienne et aurait été sacré par Aurélien, archevêque de Lyon. Le pape Jean VIII refusa cette élection. Charles III "le Gros" et Louis II "le Germanique" s'allièrent en juin 880 à leurs cousins Louis III et Carloman pour renverser Boson. Fin 880, de nombreuses villes sont prises, Autun, Besançon, Lyon, Mâcon... et Boson est assiégé dans Vienne. Le siège est levé rapidement, Charles "le Gros" devant se faire couronné en Italie. En 882, les troupes impériales se présentent devant Vienne qui est pillée et incendiée. En 884, Charles III "le Gros" est élu roi des Francs et reconnaît Boson comme roi de Provence à condition qu'il prête hommage au royaume des France. Boson meurt le 11 janvier 887 et est inhumé dans l'église Saint-Maurice de Vienne.