Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bpv_311203 - ANTONIN LE PIEUX Diassaria TB+

ANTONIN LE PIEUX Diassaria TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 150.00 €
Type : Diassaria 
Date : c. 138-161 
Nom de l'atelier/ville : Nicomédie, Bithynie 
Métal : cuivre 
Diamètre : 21  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 5,34  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan bien centré avec les grènetis visibles à l’usure importante mais parfaitement identifiable et lisible. Patine marron superficielle granuleuse 
Référence ouvrage : BMC.17 var.  - GIC.-  - RG.75 pl. 90/33  - Aulock751  - Cop.-  - SchaafP62 var 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée d’Antonin à droite (O*) .
Légende avers : AUT KAISAR - ANTWNINOS .
Traduction avers : (L’empereur césar Antonin) .
Description revers : Galère voguant à gauche .
Légende revers : NIKOMHDIAS NEOKOROU .
Traduction revers : (de Nicomédie décorée) .
Rubans de type 3. Galère de type militaire. Galère sans voile.

ANTONIN LE PIEUX

(25/02/138-7/03/161) Titus Aurelius Fulvus Boionius Arrius Antoninus

Auguste (10/07/138-7/03/161)

Antonin est né le 19 septembre 86 à Lanuvium. Sa famille est originaire de Gaule (Nîmes). C'est un riche sénateur qui a épousé Faustine l'ancienne entre 110 et 115 et est ainsi entré par alliance dans la famille d'Hadrien. Après la mort d'Aelius le 1er janvier 138, Hadrien choisit Antonin pour lui succéder le 25 février 138 en lui adjoignant deux fils adoptifs, Marc Aurèle et Lucius Vérus. Hadrien meurt le 10 juillet et Antonin lui succède. Il doit d'abord batailler pour faire diviniser Hadrien, ennemi du Sénat. En 139, Marc Aurèle devient césar et Faustine augusta. Son règne est calme et heureux et symbolise la "Pax Romana" du deuxième siècle. En 148, il commémore avec faste le 900e anniversaire de Rome.