Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Live auction monnaies billets cgb.fr
En stock
Recherche avancée

La96 - Amulettes de Chine - catalogue THIERRY François

Amulettes de Chine - catalogue THIERRY François
Prix : 99.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : THIERRY François 
Editeur : Bibliothèque nationale de France 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris 2008, broché, (21 x 29,7 cm), 242 p., illustrations en noir et blanc 
Poids : 1120  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Ce catalogue des amulettes de Chine du département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France comprend plus de cinq cents amulettes monétiformes, un ensemble constitué autour de la collection qu’Henri Fontanier, consul de France à Tien-tsin, rapporta de Chine en 1867, et qui entra dans les collections nationales grâce à l’intervention de l’empereur Napoléon III. Cette collection, enrichie depuis lors, comprend des objets allant de la dynastie des Han de l’Ouest à la période actuelle. Le catalogue proprement dit est précédé d’une introduction permettant de comprendre l’importance de ces objets dans la culture matérielle et spirituelle de la Chine.
Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, les Chinois ont, d’une part, porté ces objets à fonction apotropaïque et prophylactique pour se protéger contre démons et revenants et pour conjurer les effets des miasmes et des mauvais vents ; d’autre part, ils en ont offert aux parents et amis comme souhaits de longévité, d’une carrière honorable, d’une réussite matérielle et d’une descendance mâle. Enfin les amulettes ont été utilisées pour honorer les divinités du panthéon traditionnel et les sages de la religion officielle, et certaines autres ont servi dans les pratiques et rites divinatoires. Ces petits objets sont donc un microcosme de la culture chinoise, avec son système de multiples langages (rébus, synecdoques, métonymies, graphies antiques, glyphes taoïstes, symboles…), ses allusions littéraires, ses références historiques et sa très riche iconographie religieuse, historique, légendaire, zoologique, botanique, etc..
Articles connexes