Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v42_0985 - ALBANIE - RÉPUBLIQUE Série de cinq monnaies en or et de trois en argent 1968 SPL

ALBANIE - RÉPUBLIQUE Série de cinq monnaies en or et de trois en argent 1968  SPL
MONNAIES 42 (2010)
Prix de départ : 5 500.00 €
Estimation : 9 000.00 €
Prix réalisé : 5 500.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 7 700.00 €
Type : Série de cinq monnaies en or et de trois en argent 
Date: 1968 
Quantité frappée : 12.000 
Métal : or-argent 
Tranche : cannelée 
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Des hairlines dans les champs, et des traces de manipulation. Les monnaies conservent la totalité de leur brillant d’origine 

Pedigree : Ce coffret provient de MONNAIES 35 n° 883 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Or (titre de 900/1000) : 500 lekë (55,18 mm ; 98,75 gr), 200 lekë (45,11 mm ; 39,85 gr), 100 lekë (32,04 mm ; 19,63 gr), 50 lekë (25,97 mm ; 9,85 gr), 20 lekë (20,87 mm ; 4,06 gr)
Argent (titre de 1000/1000) : 25 lekë (60,14 mm ; 84,01 gr), 10 lekë (39,91 mm ; 33,31 gr), 5 lekë (30,32 mm ; 16,98 gr)
Les monnaies sont contenues dans un magnifique coffret marron accompagné de leur certificat d’authenticité portant le n° 589.

ALBANIE - RÉPUBLIQUE

Sous la pression des États-Unis notamment, le traité de Tirana, signé au lendemain de la Première Guerre Mondiale, en 1919, reconnaît l'indépendance de l'Albanie. Pour se protéger de certains états européens qui prévoyaient de diviser le pays entre ses voisins, l'Albanie recherche alors l'aide et la protection italiennes. Mais, l'influence de l'Italie ne cesse de croître. Un chef de clan musulman, Ahmed Bey Zogulli, devient Premier Ministre puis est élu Président de la République avant de se faire proclamer roi, en 1928, sous le nom de Zog Ier. Il est renversé en 1939 lors de l'invasion du pays par l'Italie de Mussolini. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un mouvement de résistance, composé de nationalistes et de communistes, s'organise et gagne en importance après l'épuration des militants non staliniens. Le leader communiste stalinien Enver Hoxha devient Président d'une république populaire proclamée en 1946 et s'installe, de fait, en dictateur du pays. La politique qu'il suit est au départ d'inspiration stalinienne. Il rompt avec Tito en 1948 lorsque celui-ci prend ses distances avec l'URSS, et fait exécuter dans la même année l'un de ses ministres, Koçi Xoxe, qu'il considère trop proche du dictateur yougoslave. Mais le pays s'écarte de l'influence soviétique en 1961, puis s'aligne sur la Chine.

Articles connexes